GUIGARD - Armorial du Bibliophile.
EURALNET : Pour accéder à l'ensemble des 416.500 noms et 125.807 liens des bases du site à prix réduit.

Descriptions des blasons : accès payant

Pour régler par carte bancaire cliquez sur le bouton PAYPAL du code placé au-dessus du groupe d'informations.

Références des armoriaux codés dans les informations proposées (voir exemple)

Voir un exemple :
cliquez ici =>

Exemple de fichier : groupe de noms (correspondant à ceux affichés sur le site) au format .txt présentant les descriptions des blasons.

Le fichier commandé est transmis par e-mail et ne comporte aucun dessin de blason, d'armes ou d'armoiries.
L'achat d'un code donne accès à l'ensemble des informations du groupe correspondant (voir l'exemple).

Code 6

ALBAN (D') (Auguste-Casimir de Vergnette), page du roi, en la grande écurie, vers 1757.
ALBRET DE PONTS (D') Comte de Miossins, (César Phébus), maréchal de France, mort en 1676. Les militaires, en général, aiment peu les livres. Cette passion délicate que l'on nomme bibliophilie, s'effarouche de la turbulence des camps. Aussi le maréchal d'Albret, lui, n'avait-il qu'un nombre fort restreint d'ouvrages, et qui tous n'étaient guère remarquables que par les armes dont ils étaient ornés.
ALÈGRE (D') (Gabriel), prévôt de Paris, vers 1526.
ALÈGRE (D') (Yves), baron de Tournel, chevalier de l'Ordre du Saint-Esprit, mort le 9 mars 1733. La majeur partie des livres composant la bibliothèque de cet amateur de goût et de savoir, avaient été reliés par Padeloup. Beaucoup d'entr'eux sont entrés à la Bibliothèque Impériale.
ALIGRE (D') (Charles), abbé de Saint-Regnier en Ponthieu, conseiller d'Etat, mort le 20 mai 1695, âgé de 65 ans. Il avait abandonné à ses religieux les revenus de son abbaye, qui se montaient à 20,000 livres par an; ils en firent bâtir une église.
ALIGRE (D') Comte de Maran (Étienne-François), premier président au Parlement de Paris. Il naquit le 17 juillet 1727, et mourut hors de France en 1798, laissant un fils unique, qui hérita de ses biens et de sa bibliothèque. Ce dernier décéda en mai 1847. Les volumes composant la collection d'Aligne, avaient deux marques différentes.
ALLEMAN (Pierre), conseiller au Parlement de Grenoble, vers 1667.
ALLEMAN DE MONTMARTIN (Ennemond), évêque de Grenoble, mort en 1719. Ce prélat avait une bibliothèque composée presque exclusivement d'ouvrages sur la théologie et la liturgie.
ALRIC (Charles-François), conseiller au Parlement de Grenoble, vers 1680.
ALSACE (D') (Thomas-Louis de Hennin-Lietard, primat des Pays-Bas, archevêque de Maline, cardinal). Né à Bruxelles en 1680, mort le 6 janvier 1759. Tous les bibliophiles connaissent l'amour que le cardinal d'Alsace avait pour les livres. Il recherchait avec passion les éditions de choix, et les faisait richement relier et orner.