SOCIETE des DEUX-VEXINS - Armorial du Vexin.
EURALNET : Pour accéder à l'ensemble des 416.500 noms et 125.807 liens des bases du site à prix réduit.

Descriptions des blasons : accès payant

Pour régler par carte bancaire cliquez sur le bouton PAYPAL du code placé au-dessus du groupe d'informations.

Références des armoriaux codés dans les informations proposées (voir exemple)

Voir un exemple :
cliquez ici =>

Exemple de fichier : groupe de noms (correspondant à ceux affichés sur le site) au format .txt présentant les descriptions des blasons.

Le fichier commandé est transmis par e-mail et ne comporte aucun dessin de blason, d'armes ou d'armoiries.
L'achat d'un code donne accès à l'ensemble des informations du groupe correspondant (voir l'exemple).

Code 100

MACHAULT (NO.SA) Écuyer, sieur de Thierceville, élection de Gisors, maintenu en 1668
MAGNY-EN-VEXIN La Ville, armoiries données à la ville entre 1539 et 1545, enregistrées à l'Armorial Général de France, le 10 juin 1701 (FR.PO.)
MAHAULT (NO.AR.) Gisors, Jean-Alphonse, écuyer
MAHAUT (NO.CC.) Dont Jehan, sieur de Tierceville et du Mesnil, fiefs de Bazincourt, prévôt vicomtal de Gisors, anobli par lettres de Henri III données à Lyon en 1574.), Egalement vers 1571, Jean, sieur de Thierceville, prévôt vicomtal de Gisors, seigneur du Mesnil-Verclives
MAHEULT (NO.MA.) Dont Jean, prêtre de Gisors en 1508
MAIGNARD ou MAIGNART (NO.SA) Écuyer, sieur de Bernières, élection d'Andely, maintenu en 1666. (NO.AR.) Andely, Antoine, écuyer. Dont un président au Parlement de Rouen. (NO.LE) Antoine demeurant à N.D. de Vernon, venu de Richard, anobli des francs-fiefs en 1470. Généalogie de 5 degrés dont le Ier est Charles, lieutenant du bailli de Gisors à Vernon en 1542, qui eut Jean, lieutenant du vicomte à Vernon etc ... (NO.RP) Guillaume, sieur de Bernières, conseiller lai, charte de 1499 (marié à Jeanne Surreau de Farceaux et Lisors puis à Marguerite Le Gras, décédé en 1524. Fils de Richard, sieur de la Rayne, fief près de Vernon et de la Heunière, lieutenant général au bailliage de Gisors, anobli en 1470, décédé en 1493
MAILLY (FR.PO.) Dont Gabrielle Adelaïde, mariée en 1784 à J.L. Robert, marquis de Lignerac
MAILLY DU BREUIL (FR.BR.) Marie-Anne Christine Rollot-De -La-Tour, femme de Jacques-André du Pille, écuyer, seigneur du vicomté de Monteil en la Marche et de la seigneurie de La Bosse etc ..., fille d'Étienne et de Marie Mailly du Breuil qui portait (de Touraine)
MAINE (DU) (FR.PO.)
MAINNEVILLE ou MANDEVILLE (NO.CC.) Sgrs de la ville principale de Bleu . Geoffroy, qui était au nombre des compagnons de Guillaume Le Batard devint connétable du roi d'Angleterre. En 1144, Raoul de Mainneville fut exilé pour avoir fait de l'abbaye de Romsey une citadelle. En 1184 Guillaume est gouverneur des Châteaux de Gisors, Neaufles, Dangu, Chateau-Neuf et le Vaudreuil
MALESMAINS (NO.CC.) Dont les armes du Prieuré des Deux-Amants, fief d'Amfreville-Sous-Les-Monts, des anciens seigneurs de Malemain.
MALHERBE ou MALERBE (FR.LT.) Robert, en 1489, seigneur écuyer, prévôt des maréchaux de France, de Jouy-sous-Thelles, Rebetz, Launeau et la Tour au Bègue. D'après WB, cette Maison serait citée en 1066 et 1096. En 1794, au bailliage de Rouen, un Malherbe à la rose seigneur de Saint-Aignan le Malherbe. Dont également (NO.SA) Malherbe, écuyer, sieur de Longvillers, Beauvais, etc ... Généralité de Caen, maintenu en 1666 qui portait
MALHEUE (NO.AR.) Andely, Thomas, conseiller du Roi, élu d'Andely
MALLET (NO.AR.) Andely, Pierre, diacre à Vernon
MALLET (NO.AR.) Andely, receveur de sel d'Andely
MANDAT (FR.PO.)
MANDELOT (FR.PO.) Dont Marguerite, première femme de Charles de Neufville, marquis de Villeroy.
MANEVILLE (FR.PO.) Dont Victor, conseiller au Châtelet de Paris, seigneur de Banthelu en 1718, mort en 1738.
MANGIN D'APRAINVILLE (NO.CC.) Le fief de Bionval à Ecos appartenait en 1761 à Gabriel-Martin Mangin, seigneur du lieu
MANNEVILLE (NO.MA.) Robert en 1499, seigneur de Manneville, Emar de Manneville en 1584 chevalier de l'Ordre du Roi, et dame Françoise de Mascarel son épouse; François Bonaventure, marquis de Manneville, bailli et capitaine de Gisors en 1659, petit-fils d'Emar, marié à Marguerite d'Aligre, décédée en 1722 à 81 ans, fille d'Étienne III, maître des requêtes, d'où Catherine Elisabeth de Manneville, mariée en 1685 à Charles III de Tilly, marquis de Blaru et gouverneur de Vernon. (NO.HF) Étienne Joseph, comte de Manneville, décédé en 1729 avait épousé Bonne de Mornay de Montchevreuil

Code 101

MANNEVILLE (NO.SA) Écuyer, sieur de Montmerel, élection d'Andely, maintenu en 1669 - (FR.LH.) Gabriel-François, chevalier, seigneur de Banthelu, Vaux, Eragny etc ..., (FR.PF.) (153-201) (Banthelu, Boissy-Le-Bois) Dont Caesar, natif de Boulogne, acquit la terre de Banthelu-en-Vexin, (NO.LE) Élection d'Andely, François sieur de Montmorel demeurant à St-Aubin sur Gaillon, généalogie de 5 degrés maintenus vers 1666
MANNEVILLE MONTMEREL (NO.AR.) Andely, Antoine, écuyer, sieur des Nots
MANSIGNY (NO.CC.) Le fief de Canteloup d'Anfreville sous les Monts (bailliage de Gisors, canton de Fleury-sur-Andelle) passa après 1203 et jusqu'en 1419 à cette famille qui portait comme sceau
MARC (NO.LE) Élection de Chaumont et Magny. Gaspard, seigneur de Monterepin et de Gueulencourt, lieutenant pour le roi au gouvernement de Besthume, généalogie de 5 degrés maintenus vers 1666
MARCADE (NO.AR.) Andely, procureur
MAREST (DE) (NO.AR.) Gisors, François-Joseph, écuyer
MARESTE ou MARETTE (NO.CC.) En 1658 Antoine est propriétaire de moitié du fief de Douxmesnil d'Hacqueville, puis François et François-Joseph (1686), (NO.MA.) Antoine de Marette avocat général à la cour des Aides de Normandie et Marguerite Le Petit, son épouse
MARESTS (NO.LE) Élection de Lions. Jacques, sieur de St-Rémy, demeurant à Sommery et Pierre demeurant à Mauquenchy, généalogie de 5 degrés maintenus vers 1666, dont le premier est Nicolas Desmarets anobli en 1552 qui épousa Marguerite de Hariel
MARESTZ (NO.MA.) Maître André Marestz, notaire et secrétaire du roi, seigneur de Labbeville et de Montjavoult, grenetier de Pontoise
MARGUERIT (DE) (NO.CC.) Dont Antoine-Louis, fils du Marquis qui épousa le 15 juin 1763, Marie-Angélique Le Vicomte, de Charleval.
MARGUERITTE (FR.LH.) Charles-Antoine, Marquis de Massol, seigneur de Rebetz, Massol (FR.CH.) de Rebetz, écart de Chaumont. Dont Jean de Massol, avocat général à la Cour des Comptes vers 1692, marié à Marie-Geneviève Morlot-De-Museau
MARICOURT (FR.FR.) Le château de Lattainville (60), ancien manoir seigneurial appartenait en 1400 à Jacques de Trie, puis à Thibault de Maricourt, avant de passer à Guy de Chaumont. Les Comtes de Maricourt originaires de la Beauce portaient
MARIE (DE) (NO.AR.) Andely, garde du Roi
MARIGNY (NO.CC.) Au commencement du XIVEME siècle, Mainneville devint le centre du vaste domaine que le célèbre Enguerrand de Marigny s'était constitué dans le Vexin. (FR.LT.) Dont en 1493 Noble homme Ancel de Marigny, écuyer demeurant à Trie-Château, au Terroir de Trie, entre Gisors et Saint-Front, près de la Grange et du chemin dit de Neuville qui mène de Saint-Front à Gisors
MARLE (NO.SA) Généralité de Rouen, (NO.AM.) seigneurs d'Amécourt de 1566 à 1657, dont Nicolas, marié avant 1566 à Marguerite de Beauvais et Jean, Georges et Pierre leurs descendants. (NO.HF) Christophe, sieur de Versigny, clerc 1523-27. Jeanne Marle, mariée en 1525 à Jacques Daniel de Boisdennemets (près Boury), décédée après 1556
MARLE (DE) (NO.CC.) Dont Nicolas, seigneur d'Amécourt vers 1520, Georges de Marle, chevalier, seigneur de Lisors, puis Charles, Nicolas en 1718, Marc-Antoine Robert en 1730 etc ...; Egalement (NO.SA) (NO.LE) Pierre, seigneur de Senouville, élection de Lisieux, demeurant à Lisors, maintenu en 1668. Marie Agnès Danielle de Fours épousa Pierre de Marle, seigneur de Fours, Chesnay, Requiécourt, St-Germain à Morgny et d'Hérouval. Il eut de son mariage, Louise Gabrielle née à Fours en 1743. (NO.AR.) Lions, Charles, écuyer, seigneur de Lisors, marié à Henriette de Baudry de Piancourt. (*)
MAROLLES Dont Joseph, seigneur d'Ambleville et de Copierre en 1711, mort en 1737 (FR.PO.)
MARQUETS (DES) (NO.VP) Vexin Normand. D'après Le Prévost.
MARROME (NO.CC.) Dont Jean, seigneur du fief Bigot et autres lieux de Presssagny-L'orgueilleux, décédé en 1474
MARTAINVILLE Voir aussi Le Pelletier (NO.LE) Élection de Lions. Louis, marquis d'Estouteville, conseiller du Roi en ses conseils, maréchal de camp. Issus de Jacques Le Pelletier, échevin de Rouen en 1493, fils de Richard Le Pelletier demeurant à Rouen, possédant fiefs en la vicomté de Neufchâtel qui paya au receveur des francs-fiefs et fut anobli par Louis XI en 1470. . Charles IX leur permit de changer leur nom de Pelletier en celui de Martainville, le 6 avril 1571

Code 102

MARTEL Voir alliances avec Campoyer (Anne), Fouilleuse, De la Mare, Canville, La Roche-Guyon, Caruel etc ..., dont Geoffroy III qui porta le titre de seigneur de Basqueville pendant plus de 70 ans et qui mourut vers 1285. L'origine de l'illustre famille des Martel remonterait (d'après l'Abbé Baticle, et Guillaume de Jumiège et Orderic Vital, historiens du XIIème siècle.) à Baudry ou Baldric, dit le Teutonique, qui vint d'Allemagne avec son frère Wiger, pour mettre son épée au service de Richard II, duc de Normandie (827-1027) et qui épousa vers 1010, Alice de Clères, fille de Richard, seigneur de Bienfaite et de Clères.) (FR.PO.), François Martel, chevalier, dès 1641, seigneur de Fontaines, baron d'Arcy et Comte de Clères, issu de la famille Le Goupil et de Prudence de la Haie d'Amfreville-la-Campagne. (NO.CC.) et (FR.CH.) Dont, Le Comte Charles-Louis, capitaine de cavalerie, chevalier de l'ordre Royal et militaire de Saint-Louis, de Delincourt en 1789, dont, également Jehanne fille du sire de Bacqueville mariée en 1472 à Antoine Ier, sire de Guitry. Egalement (NO.SA.) Chevalier, sieur de Fontaines, Emalleville, Soufreville, Montreville, Comte de Saint-Clair, Hécourt, Chambin etc ..., élection de Lyons, maintenu en 1666. (NO.MA.) 1659 Henri Martel, chevalier, seigneur et marquis de Basqueville, conseiller du Roi et maître de la garde-robe, premier chambellan de feu Monsieur le Duc d'Orléans, marié à Catherine Guillebert, dame et marquise de Charlemesnil etc ...
MARTIN (NO.AR.) Gisors, Marin, curé de Bazincourt
MARTIN Frère Richard, en 1541, (NO.MA.) Bachelier en théologie
MARTINVILLE D'ESTOUTEVILLE (FR.PO.) et (NO.CC.) Louis de Martainville, vers 1579, marié à Madeleine de Montmorency, sieur de Grumesnil d'Heubecourt
MARVILLE (SAINTE-MARIE DE) (NO.CC.) En 1456, Guillaume, rend aveu, pour un fief de haubert à Vatimesnil
MARYE DE MERVAL (NO.CC.) Vers 1776, Georges Marye de Merval, chevalier, seigneur de Merval, Gratemont, Belleville et autres lieux est seigneur en partie d'Ecouis
MASCAREL (NO.MA.) Françoise en 1584, mariée à Emar de Manneville, chevalier de l'Ordre du roi
MASSIEU (FR.FR.) Jean-Baptiste Massieu (1748-1818), curé de Cergy (95), fut membre de la Constituante, puis de la Convention. d'après Rietstap, les Massieu de Clerval de Paris portaient
MASSOL (FR.CH.) De Rebetz. Dont Jean, avocat général de la Cour des Comptes vers 1692, marié à Marie-Geneviève Morlot du Museau. Famille anoblie en 1706
MASSOL voir les alliances de la famille Massol (205 à 207) Rebais) - (FR.PF.) (20
MATHAN (FR.FR.) Le château d'Issou (78) était en 1756, propriété de Charles-Godefroy de la Tour d'Auvergne, duc de Bouillon, qui le revendit en 1764 à Anne-Louis, Comte de Mathan
MATIGNON (NO.CC.) En 1497 Guy de Matignon et Péronne de Jeucourt font bail de leurs fiefs de la Bucaille et de Hennezis
MAUBUQUET (NO.AR.) Andely, Demoiselle
MAUDUIT (NO.AR.) Andely, curé de Vatteville
MAULDUIT (NO.MA.) En 1537, Noël Maulduit, abbé de l'abbaye de Bontport
MAULEON (FR.CH.) Dont alliance des seigneurs de Bertichère, Françoise-Catherine de Mauléon, mariée à Philippe de Fontette, alliance Du Pille (1744-1826)
MAUNY (NO.CC.) Hervé de Mauny, neveu de Bertrand Du Guesclin se trouvait à la bataille de Cocherel en 1364. Il était seigneur de Lisors en 1382
MAUPEOU (FR.PF.) (207-209) Blaize, La Villeneuve-St-Martin. Egalement (FR.GA.) Ableiges arr. Pontoise, canton Vigny et Bruyère-sur-Oise en Pays-de -Thelles (FR.FR.) La seigneurie d'Ableiges, achetée en 1614 par Gilles de Maupéou fut tenue par cette famille jusqu'à la Révolution
MAUPEOU (NO.CC.) Dont le chancelier Maupéou en 1785 à Ande. Egalement en 1785, M. de Maupéou avait les titres de Chancelier de France, seigneur de Roncherolles (par son mariage en 1744, avec Anne-Marguerite-Thérèse de Roncherolles), le Thuit, Muids, Herqueville etc ... En 1774, le chancelier René-Nicolas-Charles, marquis de Bullé acheta le domaine et seigneurie de Thuit-La-Fontaine, il meurt dans son château de Thuit en 1792. (NO.EM) famille anoblie en 1586
MAUPEOU variante orthographique MEAUPOU (NO.CC.) Le dernier seigneur féodal en 1789 de Connelle, fut Monsieur de Meaupou, seigneur de Cabourt, Le Fay, Fretteville

Code 103

MAUSSION (FR.FR.) La famille Maussion, détenait le château-manoir de Fremainville (95) Au XVIIème siècle, Thomas de Maussion, maître des Requêtes de l'Hôtel du Roi, intendant de la Généralité de Rouen, grand amateur de jardins fit construire une fausse ruine d'un temple grec dans le parc de son château de Jambville (78)
MAUVIEL (NO.AR.) Gisors, Adrien, seigneur de la Tourelle
MAUVIEL (NO.CC.) Du XVème au XVIIème siècle, la seigneurie de Nojeon-le-Sec appartenait aux familles de Limoges et de Mauviel. (NO.LE) Adrien, élection de Lions, sieur de la Tourelle, demeurant à Noyon le Sec, généalogie de 5 degrés maintenus vers 1666. Egalement en 1495, Guillaume, seigneur de Puchay
MAUVIEL (NO.SA) Écuyer, sieur de la Tourelle, élection de Lyons, maintenue en 1668
MAUVOISIN (FR.FR.) La terre de Courdimanche (95) appartenait à cette famille en 1160. (FR.PF.) Gisors, Robert de Mauvoisin, frère de Guillaume de Garlande. D'après Rietstap les Mauvoisin de Normandie portaient