SOCIETE des DEUX-VEXINS - Armorial du Vexin.
EURALNET : Pour accéder à l'ensemble des 416.500 noms et 125.807 liens des bases du site à prix réduit.

Descriptions des blasons : accès payant

Pour régler par carte bancaire cliquez sur le bouton PAYPAL du code placé au-dessus du groupe d'informations.

Références des armoriaux codés dans les informations proposées (voir exemple)

Voir un exemple :
cliquez ici =>

Exemple de fichier : groupe de noms (correspondant à ceux affichés sur le site) au format .txt présentant les descriptions des blasons.

Le fichier commandé est transmis par e-mail et ne comporte aucun dessin de blason, d'armes ou d'armoiries.
L'achat d'un code donne accès à l'ensemble des informations du groupe correspondant (voir l'exemple).

Code 37

DAIGREMONT (NO.AR.) Andely
DALLIER Catherine, mariée à Jehan Thomas en 1619 (NO.MA.)
DAMERVAL (NO.AR.) Gisors, Jacques, écuyer
DAMMARTIN (FR.CH.) Mathieu, Comte de Dammartin accorda en 1274 des biens au monastère de Gomerfontaine, mais aussi Jehan, comte de Dammartin, sire de Trie, frère de Régnault de Trie et Yolend de Dreux, comtesse de Dammartin qui eut sa sépulture dans le monastère de Gomerfontaine
DAMOVILLE ou D'ABOVILLE (NO.MA.) 1571, Marie, mariée à Pierre de Dessus-le-Pont
DAMPIERRE (NO.CC.) Dont Nicolas vers 1550, seigneur d'Hennezis, (NO.LE) Élection d'Andely. Jacques seigneur de Bellezenne. Généalogie de 7 degrés, renvoyé au conseil, vers 1666
DAMPONT (FR.PF.) (121-123-129 Bouart, ou Boart
DAMPONT (FR.PF.) Dont Françoise, en 1430, qui épousa Jean de Sailly
DAMPONT (NO.SA) Chevalier, seigneur de Rouville, Garennères, élection de Gisors et de Pontoise, maintenu en 1668
DAMPONT Dont Claude, écuyer, seigneur d'Arthies en 1482 (FR.PO.), Egalement (FR.LT.) André de Dampont, écuyer, seigneur de Liancourt en partie en 1502 -Egalement (FR.GA.) US (arr. Pontoise, canton Vigny) et (FR.FR.) l'ancien manoir de la famille de Dampont fur démoli au XIXème siècle, aujourd'hui, la ferme d'amour qui conserve son colombier du XVIème siècle est situé au 2, rue Dampont., Egalement (FR.FR.) La famille de Dampont construisit l'ancien manoir de la commune d'Issou (78), D'après WB, maison éteinte en 1814
DANDRIEU (NO.LE) Élection de Chaumont et Magny. Charles, seigneur de Maignanville, demeurant à Yvry-le-Temple. Généalogie de 5 degrés. Maintenus en 1666
DANIEL (NO.AR.) Gisors, Nicolas
DANIEL (NO.SA) seigneur du Bois d'Anemets (nom ancien) et de Guiverny, élection d'Andely, maintenu en 1667
DANIEL Dont Alphonse, vicomte de Boisdénemets, colonel de dragons, maire de Magny en 1812. (FR.PO.)
DANIEL DE BOISDENEMETZ ou BOIS D'ENNEMETS (NO.KE et WB) Alphonse, Daniel, vicomte de Boisdenemetz était fils de Claude Daniel, dit le Marquis de Boisdenemetz, près de Gisors et de Melle de Coucquault d'Avelon, qui lui donna notamment un fils dont Edouard, Marquis de Boidenemetz (1828-1894), général de division dont la descendance s'est éteinte, par le décès de Daniel en 1912., (NO.CC.) Château de Bois d'Ennemets d'Authevernes, (NO.LE.) Élection d'Andely. Claude, sieur de Boisdennemets, paroisse de Hauteverne. Nicolas, sieur de Guerny, demeurant à Gamache et Jean-Paul à Giverny. Généalogie de 6 degrés dont le Ier est Michel, vivant en 1460, maintenus vers 1666, (NO.RP.) Guillaume, conseiller lai, prouva le dict office par la charte d'avril 1499. Le manuscrit de Mr Verdier lui donne : D'azur à trois tours d'or, Bigot lui redonne les armes ci-dessous. Guillaume, seigneur de Sainr-Paër au Vexin Normand serait fils de Michel, avocat du roi au bailliage de Gisors, succession de 1502. Mariage de Guillaume II Jubert avec Catherine Daniel, fille de Jacques. Jacques Daniel, seigneur de Boisdenemets et de Saint-Paer (1555-1567) décédé à Vernon en 1568. Michel, avocat du roi au bailliage de Gisors. Boisdennemets, plein fief tenu du Roi en la vicomté de Gisors et s'étendant sur les bailliages de Gisors à Heudicourt, Thilliers-en-Vexin, Authevernes et Cantiers. etc ..., D'après Rietstap, les Boisdenemetz, Comtes du Vexin Normand portaient
DANISY (FR.LT.) Dont Jean, en 1493, chevalier, seigneur du Pin d'Asnière et d'Enencourt-Léage. d'après Rietstap, les Danizi, de Bretagne portaient
DANS (NO.LE) Élection de Chaumont et Magny. Nicolas, seigneur de Boscroger, demeurant à Arthies et Jean son frère demeurant à Guitrancourt, élection de Mantes. Généalogie de 5 degrés en 1545 et quelques années suivantes, prennent la qualité de damoiseau et ont habité le pays de Liège
DANS (NO.SA) Écuyer, sieur de Boscroger, élections de Chaumont et de Magny, maintenu en 1669
DANVIRAY (NO.HF) Seigneurs de Machonville, Bionval, Grumesnil, Baudemont, dont Henry (1631-1679) (Merval 1696)
DANVIRAY Dont Jacques, écuyer, seigneur de Bray, vivant en 1700 (FR.PO.), (NO.AR.) Gisors, François Danviray de Machonville, écuyer, seigneur de Fours, (NO.HF) Henri, sieur de Roncheville, né en 1679, doyen des Conseillers

Code 38

DARBOUVILLE (NO.AR.) Andely, élu
DARGIES D'après Archives Généalogiques et Historiques de la Noblesse de France, publié par Laine-Paris-1850) Les Familles Gaudechart et Dargies seraient deux branches sorties d'une même souche. Leur séparation doit remonter au commencement du 12ème siècle. A cette époque l'usage des noms commençait à s'introduire en Picardie quoi qu'il soit pratiqué auparavent dans des pays voisins comme la Normandie et la Flandre. D'après des titres scellés (B.N.) Jeanne, dame de Dargies, comtesse de Soissons portait son sceau : 8 merlettes en orle 3-2-2-1. Ces armes étaient portées par Gautier de Dargies, poète et guerrier qui fit la croisade de Syrie en 1191. Le dernier rameau des Dargies serait celui des Vicomtes de Villiers-Helon en 1562 (voir Offroy) La Maison de Dargies portait
DARRERES (NO.CC.) Dont Henri, sieur de la Tour, seigneur du Thuit, (maintenu de noblesse en 1668), puis Jean, Henri et J.Jacques
DARREREZ (NO.LE) Élection d'Andely. Henry, sieur de la Tour, demeurant à Saint-Martin de la Fontaine en sa terre du Thuit, généalogie de 5 degrés, maintenus vers 1666
DARY (NO.AR.) Gisors, Jacques, écuyer
DAUDIN DE POUILLY (FR.LH.) seigneur de la terre de Pouilly (canton de Méru), (FR.ME) La terre de Pouilly fut vendue aux Daudin en 1750 qui construisirent un château en 1776. François-Marie, naturaliste, mort à Paris en 1804, résidait habituellement à Pouilly, D'après Poplimont, en 1874, la résidence des Daudin est au château de Boetty, par Chaumont
DAUVET (NO.CC.) Jacques Dauvet, chevalier en 1668 achète Fleury-la-Forêt. La famille conservera Fleury jusqu'à la Révolution. D'après Gédéon Dubreuil, cette famille héritera également de Mainneville
DAVID Comtes de Lastours (FR.BR) Des sept enfants issus du Baron André -Jacques du Pille, seigneur de Bertichère et de La Bosse etc ... et de Marie-Charlotte de Fontette. Marie-Joséphine se marie à Jean-Baptiste David, comte de Lastours, d'après Rietstap, les David, comtes de Lastours du Limousin portaient
DAVID De Perdreauville (FR.PF.) (alliance Clery)
DAVID ou DAVYD (NO.AR.) Andely, François, écuyer, sieur de Picaigny
DAVY (NO.LE) Élection d'Andely. Charles, sieur de Touffreville, demeurant à Saint-Hillier en France et François, sieur de Picany à Gournay, frères, généalogie de 4 degrés maintenus, vers 1666
DAVY D'ANFREVILLE Normandie (Rietstap)